12 février, 2007

Laisser aller 2


Il y a aussi du laisser-aller dans ce blog, on dirait. Je sais que ça sera dur de vous en convaincre, mais des profs, ça peut être débordés. Enfin, le week-end, en tout cas.
Comme annoncé dans l'article précédent, nous avons passé un week-end en Panamie. L'idée a germé à partir d'un détail. Mon homme est, en effet, tombé par hasard sur ce livre ===>
C'était LE cadeau à offrir à MAB-ma-soeur-MAB-ne-vois-tu-rien-venir?. Dans le rayon bouquins de la Keufna, il a ainsi bondi sur son portable pour s'assurer que MAB était libre ce week-end. Ci-fait. L'opération week-end panamien était lancée...

V., en précieux Gentil Organisateur a décidé de rentabiliser le déplacement : puisqu'il était à la Keufna, pourquoi ne pas en profiter pour réserver pour l'expo du Grand-Palais consacrée aux fouilles sous-marines d'Alexandrie, Canope et Héraklion? Reste à prévoir le gîte... Bon, là, on a une adresse **** : c'est chez Schtouf et son homme, spécialiste ès univers équin mondialement reconnu (note pour moi-même : trouver un alias plus pratique). Et quitte à dormir chez eux, on pourra peut-être en profiter pour leur faire la conversation puisqu'il faut en passer par là, mais pas trop longtemps quand même.

Bon, le week-end était super. Avec MAB, on a mangé dans le même japonais que la dernière fois et on a eu la même table (c'est comme ça que naissent les rituels). Manque de bol (de riz, sorry), ils avaient modifié leur carte. M'enfin, j'ai quand même eu le droit à ma glace au haricot rouge (j'adore, mais je dois être le seul - si toi aussi tu as des goûts pervers, laisse un message!). Puis on a traversé tout un pan de Panamie pour arriver à l'expo. C'était beau et bondé; mais maintenant, j'arrêterai de confondre Khnoum et Khonsou, c'est toujours ça de gagné.

Sinon, on a été gâtés par nos hôtes : croissants, kréma à volonté et tout et tout. Royal! Cela dit, je me suis efforcé de payer ma dette en jeux de mots, autant que faire ce peu. Et puis on leur a offert un jeu pour pourrir leur vie sociale ====>

Au restau où ils avaient réservé, Spécialiste ès monde équin a cru reconnaître une célébrité, mais moi, je crois plutôt qu'il l'avait déjà vu au volant d'un taxi, ce type. De toute façon, nous, on ne croise jamais de célébrité à Paris. Même pas la Compagnie créole. Ah si, on a vu deux fois Junior, l'espèce de canon qui se chargeait de la déco dans la version française de Queer eye for a straight guy (tiens, il existe encore leur site? pas croyable!). Alors évidemment, ça ne compte pas! ('tain, ça mène à TF1, des études d'archéo?)

Au fait, Spécialiste ès monde équin, il fait quoi, déjà, le coq rouge?

G.

8 commentaires:

Madame Patate a dit…

J'applaudis au bol de riz, mais alors la glace aux haricots rouges, ça me laisse un drôle d'arrière-goût ... ca existe vraiment ce truc??

Alcib a dit…

Agréable escapade parisienne, on dirait.
Ton spécialiste ès monde équin me fait penser à monsieur le mari d'Anne-Marie ; son père à lui est mort d'une chute de cheval, son père à elle a fait les beaux jours du Festival d'Avignon.
Comment se fait-il que tu ne croises pas les célébrités à Paris ? Chaque fois que j'y vais, j'en croise souvent, françaises, québécoises ou autres. Et pourtant, la dernière fois, je n'ai pas été dans les endroits à la mode ni même sur les Champs-Élysées.

Stéphanie a dit…

Je viens donc de comprendre que nous sommes un hotel de luxe ! Moi qui croyais que vous veniez pour notre précieuse compagnie... pffff. (la prochaine fois j'espère que tu t'étrangleras avec ton croissant !)
Et pis, au passage monsieur le prof de francais et de latin : n'est-ce pas plutot un pluriel qui eût convenu après le "ès" ?

Sans rancunes.... Cocotaki !!!

Les Pitous a dit…

Eh oui Stéphanie, l'amitié est un luxe indispensable, et le plus précieux d'entre tous, car il est gratuit...
Après, s'il y a des bénéfices secondaires, tant mieux! ;-)
Que peut-on au fait que personne ou presque (à part toi, justement) ne veuille nous visiter en Amienie?
Voilà pourquoi je voudrais une jolie maison de campagne avec piscine et prrroche le train (trrrès proche): pour attirer les amis, de Paris ou d'ailleurs (et même de Québequie)
V.

Anonyme a dit…

de Paris ou d'ailleur?
R.

Piti Pince a dit…

J'adore la glace au haricot rouge accompagné de Litchi (sorry pour l'orthographe)! Suis-je un pervers pour autant ?
Vous préférez pas le coach de Queer ? Il est super canon je trouve ^^) !
En vrai j'ai le même prénom que le cuisinier !

Alcib a dit…

C'est clair que s'il y a une piscine à la maison de campagne, la Québéquie mettra tout en oeuvre pour venir y passer... l'été ;o))

J'y suis tellement favorable que j'achèterai en double les billets de loterie en espérant pouvoir vous offrir cette maison dec ampagne ;o)

Les Pitous a dit…

Madame Patate => Oui, ça existe. Le haricot rouge est sucré et évoque vaguement la châtaigne. Ils ont aussi une pa^te de haricot rouge, le yokan.

Alcib => les célébrités ne vont pas au galeires Lafayette, ça doit être pour ça. Sauf le fameux Junior (Lafayette Maison, of course), mais bon, on a dit qu'il ne comptait pas.

Steph => ès, ça vient du grec eis ("dans"), et je ne crois pas que ce soit forcément suivi d'un pluriel. Mais si, on t'aime. Mais bon, on t'aime davantage depuis que tu as la TNT ;-)

R. => mais oui! Enfin, tu pourrais déjà commencé par venir en Amiénie!

Piti Pince => Bien sûr que ça fait de toi un pervers! lol D'ailleurs, laisse-moi te dire que tu as des goûts bizarres en matière de garçons. Pas étonnant que tu sois hétéro... Définitivement, on préfère Junior! Les études d'archéo, en plus, ça en jette!

Alicb bis => touchons du bois!