07 février, 2007

Laisser aller


Petite conversation à table, pour tenter d'oublier le contenu marécageux de nos assiettes coucouvillaises.
G : Qu'est-ce que tu as fait ce week-end.
S : Je suis allé au théâtre voir Le moine. C'était assez noir, mais vraiment superbe. Sinon, hier, je suis allée au cinéma voir Daratt. Et toi, tu as vu quoi de beau, dernièrement?
G : Euhh... Jennifer Lopez dans un marshmallowliwoodien, ça compte?

Ouais, il y a eu du laisser-aller culturel, ces derniers temps siècles. Mais mon homme veille au grain. Nouveau week-end parisien en perspective, mais cette fois, on la verra cette expo sur les trésors engloutis (V. a réservé, parce qu'on a besoin de ce genre de contraintes, nous autres larves de canapé...)

G.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Si je peux me permettre de faire un peu de publicité... Vous parlez d'un week-end parisien, alors peut-être aurez-vous l'occasion de voir ce spectacle superbe: "Une Saison en enfer". Il s'agit du texte de Rimbaud, dans une mise en scène excellente et interprété par un jeune acteur stupéfiant. Si vous voulez plus d'informations: http://www.billetreduc.com/12997/evt.htm
Ceci mis à part, je tiens à vous dire que j'aime beaucoup votre site.

Les Pitous a dit…

Anonyme => faire de la publicité pour la mise en scène des vers de Rimbaud, on va dire que ça reste dans notre éthique ;-)
Je ne doute pas que si tu as décidé de rester anonyme, c'est parce que tu es (oui, je vouvoie direct, moi - je suis familier comme un âne turc; et non, cette expression n'existe pas en vrai)toi-même ou cet acteur épatant en personne, ou son frère, ou sa grand-mère...
Merci pour tes encouragements, et bienvenue ici!

incitatus a dit…

Non, je ne suis pas du tout ni l'acteur, ni même de sa famille. En réalité, je suis une élève d'hypokhâgne, et ma prof de latin est la mère du metteur en scène. Comme ces deux jeunes sont encore inconnus, le succès ne se fera que par le bouche à oreille. Alors, je me suis dit que ça pourrait vous intéresser...
Pour vous prouver que je ne suis pas actrice, je ne resterai pas plus longtemps anonyme.

Les Pitous a dit…

Incitatus => Bienvenue dans notre écurie, alors... Et bon courage pour ton hypokhâgne (moi, j'en garde de bons souvenirs, finalement)

incitatus a dit…

Merci. Pour l'instant, je m'en sors indemne, alors je touche du bois!