19 mars, 2007

Champagne!

Il faut croire aux signes : ils annonçaient le grand retour à qui savait décrypter le langage de Mère Nature. Le second voeu que nous avons effectué lors de notre demande de mutation s'était transformé peu à peu en premier choix dans nos esprits. C'est lui que le Grand Ordonnateur ordinateur a finalement retenu : Bye-bye Amienye! Retour maison!
C'est donc en Basse Normandie que nous poserons pour de bon nos valises. Nous n'en savons pas plus. Il faut être patient ou savoir faire parler le monde qui nous entoure...

Il faut croire les signes, disais-je. L'Orne, le plus mort discret des départements français est devenu ces derniers jours le chouchou des médias; ça commence par un reportage au 13 heures de TF1 (c'était même pas Pernault, mais le repoussant dolichocéphale qui le remplace quand monsieur va au ski) : le ministère de l'éducation nationale (comme de par hasard!) a publié le palmarès des lycées.
"Allons dans un lycée modèle dont les résultats au bac ont sensiblement augmenté ces dernières années, à Mortagne au Perche" (oui, c'est là aussi le festival du boudin).
Après le reportage, Dolichocéphale repoussant nous rappelle les trois départements les plus bas de plafond, parmi lesquels l'Amiénie (merci de le rappeler!).

Nouveau présage dimanche soir sur M6. Juste après un reportage consacré aux enseignants grands-bretons (comme de par hasard!), Guy Lagache (pense au baume à lèvres, change de coiffeur, et surtout oublie les poses grotesques, mon biquet) s'intéresse aux heures sup'. Nous découvrons alors une petite famille ornaise, composée de Michel, Colette et leur fils Johnny, dans l'élégance distinguée de leur salon (un mur consacré à des poupées à crinoline de 80cm, l'autre à Johnny, le seul, le vrai).

Johnny ou pas, la parenthèse amienienne va se fermer. Un compte à rebours fatal vient de commencer pour notre exil et pour Quaidesomme qui renaîtra, ou pas, sous une forme nouvelle et un nom nouveau. Chaque jour nous rendra un peu plus étrangers à cette région que nous n'avons jamais réussi à faire nôtre. Mais même si, déjà, nous avons la tête ailleurs, ce blog a encore quelques mois à vivre et va les vivre pleinement.

Bisous à tous.

4 commentaires:

Shenisha a dit…

Félicitations LEs Pitous!

Les Pitous a dit…

Shenisha => Merci beaucoup! Il faudra qu'on vous parle des réactions autour de nous. Nous, on s'est surpris à avoir envie de pleurer. Bizarre...

timy a dit…

Pourquoi j'avais zappé ce message moi ? J'etais passé direct des meduses à Cloclo, et ce billet etait passé entre les mailles du filet !

J'ai beau être heureux pour vous Ha bon parce que vous aimez pas la somme !?! Pourtant c'etait très implicite tout ca ;-)

N'emepche ca va etre tristoune de quitter le quaie de la somme, mais bon on suivra le train pour la nouvelle direction ! Allez maintenant cap (sur l') Orne !!!

(oui je suis fier de mon jeu de mot pourri :D)

Alcib a dit…

Je suis très en retard dans la lecture de mes blogues préférés et plus encore dans les commentaires.
Mais je tiens à me réjouir avec vous du compte à rebours qui commence. Et la Basse Normandie, je ne connais pas non plus, mais je comprends que vous y pourrez y être heureux et cela suffit à me réjouir.