20 juillet, 2007

De la renaissance

Depuis le temps que je l'annonce, il va falloir passer à l'acte. Cela dit, j'ai toujours peur d'aller trop vite et de passer à côté de l'intitulé du siècle . C'est que l'affaire est d'importance : il s'agit de nommer le successeur de Quaidesomme. Puisque dans moins d'un mois, nous aurons déserté définitivement l'Amiénie, ce serait grotesquerie que de fouler, serait-ce virtuellement, les abords de la Somme.

Nous avons un temps hésité à changer de plateforme, tant qu'à faire. Mais faute de pouvoir tester les autres sites (trop la flemme de me lancer dans une étude comparative) et par paresse souci de simplicité, nous allons nous en tenir à ce bon vieux blogger.

Les titres que nous soumettons à votre suffrage sagace entretiennent parfois un lien avec notre nouveau cadre de vie ou se contentent de lorgner outrageusement du côté du calembour. Nous vous les présentons sommairement. Tous vos commentaires sont les bienvenus. N'hésitez pas non plus à voter dans l'encart prévu à cet effet dans la colonne de gauche : un titre, c'est une signature; ce serait dommage de tomber à plat!

Voici les titres retenus :
  • Commune Libre : ne cherchez pas de jeu de mots. En même temps qu'un clin d'oeil à notre nouveau chez nous, ce titre nous invite à conserver notre liberté de ton.
  • Mont de Pitous : l'allusion onomastique se double ici d'une astuce. Les pitous sont-ils bons à mettre au clou ?
  • Poulets mal assis : Un poulet, c'est un billet. C'est aussi une figure locale de notre nouvelle ville, liée à un événement littéraire dont nous fêtons les 150 ans.
Les autres candidats misent tout sur l'homophonie :
  • Epitre à Pitous
  • Pitres, épitres et pupitres
  • Piteux Pitous
  • Petit pupitre à pitreries
ça se décline à l'infini. Si vous avez d'autres suggestions...

G.

16 commentaires:

Alcib a dit…

J'aime bien les titres en « pitres », mais ils risquent de devebir lourds à porter après quelques semaines, je crois.
Je n'ai pas encore d'autre idée de génie :o(
Dans les titres proposés, j'opterais donc pour « Commune libre » (mais sans majuscule à "libre", à moins qu'il n'y ait une raison secrète...)

Didier Goux a dit…

Ah ! tiens ! sans avoir vu son commentaire, j'ai voté pareil qu'Alcib : Commune libre, c'est sobre, ça sonne, c'est vraiment bien.

Vous savez, le problème, avec les titres jeux de mots, c'est que le visiteur sourit la première fois, et puis, au bout de trente ou quarante visites...

En fait, c'est comme les parents qui veulent à toute force donner un prénom original à leur enfant : comme ils sont cent cinquante à être originaux en même temps, ils se retrouvent avec des prénoms qui deviennent très communs. Alors que, s'ils l'appelaient Paul ou Jacques, ils seraient les seuls.

Shenisha a dit…

Avec Commune libre, on garde quelque chose de dépouillé, dans le même esprit que Quaidesomme, je trouve. Je ne déteste pas Mont de Pitous ni Poulets mal assis, mais pour les autres, j'émets les mêmes réserves qu'Alcib et Didier Goux. Gardez-les comme intitulés de catégorie...

Larkéo a dit…

D'accord avec les autres : je vote pour "Commune Libre".
"Petit pupitre" me faisait sourire mais ça peut lasser, il est vrai...quoique...
Sinon on peut mélanger, aussi : Commune à Pitous, Mont de poulet, Poulets à pitreries, Epitre libre, petit pupitre libre à Pitous mal assis, etc. c'est comme vous voulez !

Anna a dit…

J'aime bien Mont de Pitous. :-)

vincent a dit…

Euh... "Cocos Mal-Perchés" ?

SamPsychote a dit…

Mont de Pitous c'est pas mal, poétique, amusant joyeux et ça renvoi a plein d'image... Par contre COmmune libre je n'aime pas du tout on dirai un journal de satire politique ou un énieme groupe de gauche extreme, qui vont nous tanner soit disan pour notre bien mais au final pour nous deservir (oui je sui étudiant je vois ça a chaque AG...) et puis c un peu froid et trop revendicatif je trouve non? enfin ce n'est que mon opinion, Mont des Pitous c'étai plus humain, avec ces forces et ces faibless, commune libre parait plus communautaire, plus militante... donc pfffffffffff enfin voila... j'ai voté je crois non? lol ;)

Anonyme a dit…

Je vote pour Commune Libre, ça véhicule un petit air révolutionnaire plutôt seyant.
Signé : Jebaguenaudedanslespaturages

vincent a dit…

Moi je n'aime pas trop Commune Libre contrairement à l'avis presque général. Je trouve que ça cadre mal avec le ton de votre blog (et j'ai la flemme d'expliquer pourquoi).

Larkéo a dit…

Au pays des Pitous : comme ça, à chaque fois que vous déménagerez vous pourrez garder le titre. Malin, non ?

Alcib a dit…

Ou encore : Pitouland, ce serait plus dans le goût actuel...

Les Pitous a dit…

Nous voilà bien embarassés : le titre qui plaît le plus à certains déplait franchement à d'autres... Au risque de rassurer les uns et de décevoir les autres, il n'y a pas de coloration rouge dans Commune Libre (mais je souhaite longue vie au parti ;-))

@ Larkéo : "Au pays des Pitous", ça m'évoque trop le générique de Candy. Et nous ne prévoyons pas de quitter notre futur chez nous avant longtemps! Par contre "Mont de Poulets", ça me fait mourir de rire!

@ Alcib : "Pitouland"... là, j'oscille entre Swaziland et Sarkoland. Ou Marinland. Nous n'allons pas creuser dans cette direction, mais merci de t'être penché sur la question!

Larkéo a dit…

"Brèves de Pitous"
"Au bon coin des Pitous"
"Les Pitous et vous"
"Mots de Poulets"
"Le monde merveilleux (ou distingué) des Pitous dans leur élégant salon"
"Pitous en la demeure"
"Poulets sur le pupitre"
"Les Pitous tirent à poulets rouges"

Les Pitous a dit…

Larkéo=> J'aime beaucoup ton art de la combinatoire. Certains titres sont un peu longs, mais "mots de poulets", ça me fait rire.

Au fait, personne ne s'est interrogé sur l'événement littéraire que nous commémorons et qui a à voir avec le mot "poulet"...

Alcib a dit…

Tout le monde était sans doute déjà au courant de la célébration du 150e anniversaire des « Fleurs du mal » par l'ami-imprimeur de Baudelaire, Aguste Polulet-Malassis.

Les Pitous a dit…

@ Alcib : Ouais, ça devait être évident!