19 novembre, 2006

Mon truc pour gagner du temps...

au péage de l'autoroute.

Vous avez passé un excellent dimanche en famille pour un anniversaire et avez profité de ce passage dans la capitale pour visiter Le Louvre le musée Guimet le musée des Arts Premiers des expos d'art moderne la rétrospective Zac Posen Ikea et en rapporter une porte de placard pour remplacer celle que vous aviez fait voler en éclats avec une perceuse au mois de juillet. Aujourd'hui, vous souriez de votre maladresse d'hier : on ne vous y reprendra plus à être si maladroit. D'ailleurs, la journée a été parfaite, vous avez même passé une heure à peine à Ikea pour un rendement optimal.

Alors pourquoi s'embêter à perdre du temps à la sortie de l'autoroute en confiant sa carte bancaire à une préposée? Direction l'automate. Nous, on n'est pas comme ces crétins qui n'ont toujours pas compris qu'on glisse la carte dans la même fente que le ticket et restent dix minutes à contempler l'appareil avec l'air éclairé d'une poule chypriote devant un cure-dent turc!

Mon homme s'arrête, ouvre sa fenêtre, introduit le ticket et jette prestement ma carte bleue par terre. Il ouvre sa portière qui bute contre la machine. il remonte dans la voiture, avance de quarante centimètres, ressort, prend la carte, remonte, glisse la carte dans la machine, la reprend, sent monter en lui un irrépressible fou-rire. La barrière se lève. Mon homme cale. Deux fois. La fenêtre grand ouverte, il éclate de son rire sonore de bébé d'amour . A trois mètres, la petite demoiselle qui, depuis sa cabine, a entre temps fait passer trois voitures et assisté à notre naufrage est évidemment hilare.

Pour l'humour (je laisse le lapsus) de l'humanité, donnez-vous vous aussi en spectacle pour égayer les travailleurs!

G.

2 commentaires:

Madame Patate a dit…

Ha ha ha!
Moi qui fais partie du club des gens qui descendent systématiquement de la bagnole pour payer au péage because pas foutue d'évaluer la distance, j'imagine trop bien la scène!!

Tu sais que si ça se trouve la fille du péage est en train de raconter ça sur son blog en plus?

Anna a dit…

Hé hé. Ce genre de mésaventure m'est déjà arrivée, mais bon, je préfére ça que d'abimer la voiture en serrant trop comme je l'ai déjà fait... C'est moins drôle. :-)