02 avril, 2007

Burnes électorales

Avec nos nouvelles cartes électorales (qu'elles sont beeeeeelles! Ils devraient nous dessiner une Marianne encore moins discrète) est tombée une nouvelle sensass' (le mot sensass' était déjà au fond des oubliettes de l'histoire trente ans avant ma naissance) : nous allons voter électroniquement! On va avoir une machine à voter dans le bureau de vote de Blanche-Neige!
C'est grocool!

Un collègue facétieux a aussitôt rebaptisé ces bornes électroniques destinées à remplacer des urnes, des burnes. C'est un crève-coeur de l'admettre, mais je viens de perdre ma proverbiale suprématie calembourgesque.

G.

P.S. (sans blague!): j'espère que ces élections présidentielles ne seront pas trop sévèrement burnées, quand même...

2 commentaires:

timy a dit…

Moi j'ai pas le droit aux burnes encore, (euh phrase tendancieuse je m'en rend compte..), vu que je vote dans un village de 550 âmes...

Mais en meme temps ca m'aurait bien mal au coeur de voter electroniquement. J'aime bien aller dans l'isoloir, regarder bien 20 fois si je ne me suis pas trompé, et puis après entendre la petite phrase " A voté" .

J'espere que ca ne va pas se generaliser.

Les Pitous a dit…

Je comprends. Un rituel, ça ne se bouleverse pas. Tout le monde, dans mon entourage, semble méfiant de ce système. Moi, je ne sais trop que penser.
Je crois que le "A voté" ne disparaît pas pour autant.