01 juin, 2007

brèves de fin d'année

1) Le chauffeur de salle et le chauffeur de car.
Mon collègue M. semble être devenu moniteur de centre aéré : pas une sortie qu'il n'encadre en cette saison où elles se multiplient.

Dans le car, après avoir un peu chanté ("C'est à tribôôôôôôrd qu'on chante le plus fôôôôôôôôôrt"), les élèves étaient retombés comme des soufflets. M. bondit pour s'emparer du micro et beugle : " Vous êtes fatigués?". La réponse, bruyante et unanime, ne s'est pas fait attendre : "On n'est pas fatigués", sur l'air (hélas) bien connu. Du coup, les mômes galvanisés se déchaînent comme de beaux diables pendant la demi-heure de transport restante.

Au moment où M. s'apprête à descendre du car, le chauffeur l'interpelle : "Dites, si un jour j'ai un autre car calme, je vous appelle?"

2) Les infidélités de Cuistot Chef.
On se souvient que Cuistot Chef, après avoir saisi toutes les occasions pour me faire un gringue d'enfer, avait commencé à lorgner du côté de Léto. Voilà qu'il se met aussi à courir après M.
Apprenant que le voyage en car qu'ils encadrent tous les deux dure une heure et demie, Cuistot Chef s'exclame : "Je me mettrai à côté de toi, comme ça, je pourrais te faire plein de bisous..."
Heureusement que ce midi, il s'est dit prêt à vendre la moitié de son âme au diable pour avoir ma taille de mannequin, parce que j'ai failli être jaloux. Après, on a conjecturé le nombre d'années qu'il passerait au purgatoire (beaucoup). Et puis il a bien fallu qu'il me serve mon croc-muche.
Pitou G.

3) Botanique
Dans un devoir de science et vie de la terre : Quelle partie de la plante mange-t-on dans la carotte?
Réponse d'un de mes élèves de 6e (j'ai une classe de fêves): le râpé.

4) Substitution d'identité
Ma chère collègue S. a été "roulée" par une classe de 3e: les "B", studieux et sages, se sont fait passer pour les "C" profitant de la légère distraction de leur enseignante ("Tu sais, je les confonds toujours un peu tous..."et vice versa) qui leur a montré la fin d'un film qu'ils avaient déjà vu. Lorsque les 3eC ont réclamé à S. la suite de la projection, les pauvres ont été rabroués sévèrement ("On ne me la fait pas à moi: on l'a vu mardi!) avant d'obtenir gain de cause ("Mais Madame, on vous a pas le mardi!"). Les farceurs ne perdent rien pour attendre ("Ils m'ont sucré une heure, ils m'en rendront deux sur leur temps libre: et hop brevet blanc!).
Pitou V.

9 commentaires:

Shenisha a dit…

soufflés ou soufflets?

incitatus a dit…

Un bus de collégiens déchaînés? Mais quelle horreur! Déjà au collège, je n'aspirais qu'au calme... Voilà un collègue que j'aurais volontiers envoyé bouler...

madame patate a dit…

J'aime beaucoup "le râpé" :-))

Les Pitous a dit…

Shenisha=> à croire que je confonds ma cuisine avec une forge. Soufflés, sans aucun doute!

Incitatus=> Et pourtant, qu'est-ce qu'on rigole avec lui; j'espère que je retrouverais des collègues ayant le même état d'esprit, l'an prochain...

Madame Patate=> Ravi de te revoir ici. On s'ennuyait de toi!

SamPsychote a dit…

il ne mange que le rapé... a les jeunes si naifs...

Didier Goux a dit…

Même remarque que celle de Madame Patate, qui a rétro-copié sur moi !

Les Pitous a dit…

SamPsychote=> c'est dur que constater qu'ils ne comprennent même pas ce qu'on leur demande...

Didier=> Méfie-toi des Tubercules. Ils sont très perfides!

SamPSychote a dit…

vas y di tout de suite que mon blog est un plagiat intégrale! ba merci bien!
en plsu en polarité inversé elle n'est aps courante!!!
GROSSIER PERSONNAGE! lol

timy a dit…

rien que pour "le râpé" , j'aurai voulu soudainement être prof ! ^^