08 juin, 2007

Un contre cent

Pas facile pour Federer de se débarasser de David and Co... Faut dire qu'ils étaient plusieurs (pardon).

P.S. : là, ça ne se voit pas encore, mais j'ai quatre ou cinq articles d'avance. Du jamais vu!

2 commentaires:

incitatus a dit…

Ce jeu de mots fut le centre d'une discussion autour d'un dîner en famille. Comme quoi!

Carmel a dit…

Interesting to know.